C’est la rentrée… : améliorations en vue pour la Place Saint-Pierre ?

Rappelez-vous… Début 2015, des habitants, commerçants et usagers du quartier de la Place Saint-Pierre réalisaient une cartographie de la Place. Ils identifiaient toute une série d’améliorations possibles concernant l’utilisation de la place et son cadre de vie. Le collectif Broebel’Air présentait ensuite ces résultats au Ministre Bruxellois Pascal Smet et au Bourgmestre Vincent De Wolf. Les autorités reconnaissaient l’intérêt de nos propositions.

Deux ans plus tard, avril 2017, après de nombreuses relances, le Ministre et le Bourgmestre se rendaient sur place et promettaient des améliorations rapides. Notamment pour sécuriser les passages pour piétons, respecter les espaces de stationnement et rééquilibrer le partage de l’espace. Pour en savoir plus.

Depuis lors, plus aucune nouvelle n’a été donnée, malgré les différents courriers de plusieurs habitants. En juin dernier, le Cabinet du Ministre nous informait pourtant que la Région avait soumis des propositions concrètes à la Commune lors d’une réunion.

Il y a quelques jours, des marques vertes sont apparues sur le sol de la place au niveau des passages piétons. Des travaux sont-ils en vue ? Lesquels ?

Si des améliorations se concrétisent prochainement, nous nous en réjouissons. Mais plus globalement, est-cela la vision de la participation citoyenne prônée par les autorités ? Nous regrettons que les promesses d’informer et d’impliquer les habitants et commerçants qui utilisent quotidiennement la place ne soient pas suivies dans les faits…

Une monnaie citoyenne à Bruxelles

Depuis quelques semaines, avec Financité et différents mouvements de la Transition, nous travaillons à la mise en place d’une monnaie citoyenne en région bruxelloise.

Cette monnaie citoyenne aura pour objectif de mieux nourrir l’économie locale et éthique et de stimuler la circulation de la richesse créée par les bruxellois dans leur région.

5 monnaies citoyennes fonctionnent déjà en Wallonie : Epi (Sud Luxembourg), Valeureux (Liège), Blés (Grez-Doiceau), Volti (Ciney, Marche, Rochefort), Talent (Ottignies LLN)

En 2017, plusieurs projets vont être lancés : relance à Mons pour le Ropi, démarrage du Sous rire au sud est de la province de Liège, du Lumsou à Namur et du Sol à Ath.

Créer une monnaie locale, c’est transformer des euros et les faire circuler sur une base locale dans des cercles économiques composés d’acteurs choisis. Cette opération est pilotée par un collectif citoyen qui se structure en assemblée générale et peut donner ainsi naissance à une ASBL. Au sein de celle-ci, outre les citoyens, on retrouve aussi les commerçants et producteurs de biens et de services.

Le développement du collectif se fait de façon « virale », de proche en proche. Les valeurs partagées sont formalisées dans une charte articulée autour du respect des personnes et de l’environnement. Le collectif se développe au sein d’un bassin de vie auquel les citoyens s’identifient. Le collectif n’a pas pour ambition de s’étendre le plus loin possible. L’idée est plutôt de favoriser l’émergence de nouvelles dynamiques interconnectées et partageant outils et expériences dans un esprit « open source.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le principe d’une monnaie citoyenne, rien de mieux que de visiter le site de nos amis liégeois www.valeureux.be, le Valeureux étant une monnaie citoyenne dans le bassin de vie autour de la ville de Liège.

Nous avons décidé de créer des groupes de travail à travers Bruxelles: nous réunirons les ixellois et etterbeekois souhaitant s’impliquer dans ce beau projet le lundi 12 juin à 18h à l’Espace TransiStore, 68 rue de Pervyse à Etterbeek.

3 autres groupes se réuniront à Schaerbeek-Evere, Uccle et à Saint Gilles.

Inscription vivement souhaitée via formulaire en ligne.

Si vous ne pouvez participer mais souhaitez rester informé, c’est par ici (formulaire).